Le Domaine des Herbiers et son impact sur l’ environnement

Le Domaine des Herbiers et son impact sur
l' environnement

Constat global

Le mot pesticide est dérivé du latin : pestis signifie fléau et caedere qui signifie tuer. Ce terme regroupe en France 309 substances autorisées pour détruire ou repousser insectes, vers, plantes, champignons ou bactéries. Dans d'autres pays d'Europe et hors Europe, 1100 pesticides sont utilisés dans l'agriculture.

En France, ces trente dernières années, l'utilisation de produits phytosanitaires a diminué de moitié passant de 125 000 tonnes par an, à 60 000 tonnes. L’agriculture française fait des efforts pour pousser les consommateurs français à consommer du local plutôt que des produits issus de l’importation. En effet, ces produits sont largement concernés par la présence de résidus de produits phytosanitaires et moins réglementés par les normes européennes. Les traitements post récoltes sont interdits en France, alors qu’ils sont autorisés pour certaines productions étrangères. Moins de 1 % des fruits et légumes de l’Hexagone dépassent les limites maximales de résidus, alors que les produits d'importation se rapprochent des 3 %.

Historique & valeurs du Domaine

Notre Domaine existe depuis plus de 17 ans dans le sud de la France, non loin de Perpignan. Depuis toujours, des valeurs tiennent très à cœur aux deux dirigeants, tant dans leur vie professionnelle que personnelle : le respect de l’environnement et des sols, la limitation et le tri des déchets, la réduction des intrants et pesticides…

Leur moteur : tendre vers une agriculture la plus raisonnée et saine possible, favoriser la biodiversité, le respect des sols, des plantes, des animaux et des hommes qui les entourent.

Précurseur depuis le début

Le Domaine des Herbiers est l’une des exploitations françaises précurseurs de la préservation de l’environnement.  Dès sa création en 2001, les gérants dépolluent et nettoient chaque parcelle nouvellement cultivée. Ils réalisent de nombreux tests, tel que celui du cresson. Ce test permet d’établir la phytotoxicité du sol (caractère toxique des substances chimiques présentes pouvant avoir un impact sur la croissance des plantes). Les gérants réalisent de nombreuses analyses de sol. Le but étant de corriger d’éventuels déséquilibres et de rendre le sol fertile pour obtenir un meilleur développement des plantes. Petit à petit, les dirigeants ont développé ce qu’on appelait à l’époque : « le bon sens paysan » appelé aujourd'hui « pratiques agroécologiques ». Ils introduisent la vie dans le sol en favorisant le développement de champignons et de vers. Ceux-ci sont naturellement présents dans le sol et garants de son bon état de santé.

Ce que nous faisons aujourd'hui

Au fil des années, nous avons pu constater :

  • Une diminution d’environ 18 fois la quantité de nitrates présente dans nos sols entre 2011 et 2015. Une évolution très significative dans le milieu de l’agriculture. Les nitrates sont des molécules issues de la dégradation du cycle de l’azote. Ces dernières sont essentielles aux plantes et améliorent leur rendement, mais sont solubles dans l’eau. La partie non assimilée par la plante se diffuse et s'infiltre dans le sol pour atteindre les eaux souterraines. Sous l'action de la pluie ces substances polluent donc le sol ;
  • Une diminution importante de la quantité de résidus de pesticides sur nos terres. Lors de la reprise de nouvelles parcelles, la terre n’y était pas toujours de très bonne qualité (déchets plastiques, traces d’intrants…). Après la mise en place de nombreuses pratiques agroécologiques et d’après nos dernières analyses, leur quantité a diminué de manière significative. Les résultats sont bien inférieurs à la limite maximale autorisée par l’Etat.

Depuis un an, le Domaine des Herbiers compte parmi ses salariés un chef de culture spécialisé dans la production biologique. Il est chargé de mettre en place des techniques innovantes et naturelles pour pallier les traitements chimiques sur les cultures. Nous utilisons, pour ces raisons et quand c’est possible, des huiles essentielles ou des lâchés d’insectes utiles. De ce fait, cela limite les populations d’insectes ou champignons ravageurs des cultures mais, également,  l’utilisation de produits phytosanitaires. Le Domaine des Herbiers pratique régulièrement des analyses sur ces différentes parcelles et produits pour vérifier leurs conformités quant à la législation française et européenne. Cela nous permet de certifier que nous ne nous trouvons pas au-delà des seuils légaux maximaux autorisés.

Conclusion

La présence de résidus de pesticides n’est pas inquiétante en soi pour la santé puisqu’ils font l’objet d’une réglementation. Le risque est notable uniquement lorsque la consommation d’un fruit ou d’un légume impacté est régulière et en grande quantité.

Pour poursuivre dans sa démarche environnementale, le Domaine des Herbiers pense, également, à labelliser une partie de sa gamme de produits en zéro résidu de pesticides. Cette labellisation va dans le sens de leur démarche depuis de nombreuses années ; elle a été lancée le 7 février dernier par des producteurs maraîchers et arboriculteurs français.

Depuis toujours nous mettons tout en œuvre pour proposer des produits sains de qualité, respectant toutes les normes et surtout leur environnement.

En tant que producteurs, nous œuvrons quotidiennement à la protection de notre environnement.

Logo du Domaine des herbiers, producteur d'herbes aromatiques fraiches et fleurs comestibles dans les PO. Grossiste pour les professionnels de la restauration, traiteurs, spécialistes culinaires, moulins à huiles, glaciers artisanaux...

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire